Panneaux-solaires

Panneaux solaires : fonctionnements et principes

La production de l’énergie solaire représente actuellement 2.2 % de la production de source d’énergie. Elle devance les bioénergies et se trouve après l’éolien, si l’hydraulique est en tête de classement. Sur les 100 % du parc photovoltaïque, 16 % sont des toits résidentiels (9 à 100 KWC) si les 49 % consistent à des projets de grandes envergures pouvant aller vers 1 MWC. Depuis 2014, ces chiffres n’ont cessé d’augmenter 850 mégawatts par an*(source EDF).]

La même statistique démontre que la production d’énergie solaire sur les toitures résidentielles a doublé à raison de 64 % entre 2014 et 2020. Inutile alors de préciser que le recours aux photovoltaïques devient de plus en plus intéressant. Cependant, avant de se lancer, il est impératif de comprendre quelques essentiels.

Comment les panneaux solaires captent et restituent l’énergie solaire ?

La société Colibri Solar offre une installation de production d’énergie solaire pour les professionnels qui peut comprendre essentiellement :

  • Aux panneaux photovoltaïques à choisir entre types cristallins, polycristallins, amorphes,
  • Aux éléments d’installation à la toiture : un système de montage ; un abergement à titre d’étanchéité,
  • Aux équipements électriques : l’onduleur, le micro-onduleur et le compteur communicants,
  • Aux équipements supplémentaires et facultatifs : la batterie de stockage, les optimiseurs, la domotique.

Le panneau solaire est une plaque contenant des cellules sensibles aux rayons de soleil qui se chargent de les transformer en tension électrique continue. Afin de ne pas perturber l’étanchéité de la toiture à la suite d’une pose de panneaux photovoltaïque, les abrégements et ses matériaux connexes sont des essentiels. Les onduleurs s’occupent par la suite de la transformation de l’énergie en courant alternatif si les équipements supplémentaires optimisent la performance et facilitent l’utilisation du système.

Le choix d’un meilleur rendement et faisabilité : l’examen de chaque type de panneaux

Les panneaux solaires sont déclinables en trois catégories, essentiellement en fonction des types de cellules qui y sont intégrées. Ainsi, le panneau photovoltaïque cristallin de teinte noire, recommandée pour une toiture moins spacieuse offre le meilleur rendement à raison de 16 à 24 %. En seconde classe, en matière de rendement vient le panneau photovoltaïque polycristallin (bleu foncé) requérant ainsi plus d’espace de toiture. Comme option dans les zones fortement exposées, il y a le panneau photovoltaïque amorphe. Très sensible aux lumières du soleil et même celles artificielles, il représente un coût très abordable.

Les usages des énergies solaires : autonomie et revente

Avec l’arrivée des moyens de production d’énergies renouvelables, le souhait d’une maison plus autonome s’approche de la réalité. Les particuliers attribuent cependant une partie de leur consommation à l’électricité pour pallier aux éventuelles périodes sombres. Il y a trois manières de tirer profit des panneaux photovoltaïques :

  • Réduire 40 à 50 % de sa facture d’énergie par l’autoconsommation,
  • Vendre le surplus de production d’énergie à l’EDF en amortissant plus vite le coût de l’installation,
  • Devenir vendeur d’énergie solaire par l’installation d’un grand projet de panneau solaire dans votre terrain agricole, votre hangar ou le toit et le cours de votre industrie.

Les professionnels désireux d’exploiter ou de soutenir leur production par de l’énergie solaire sont invités à approcher des entreprises spécialisées. Étant elles même productrices, elles garantissent un accompagnement exclusif depuis les démarches administratives vers la réalisation et finition du chantier.

 

Partager sur

Share on facebook
Share on twitter
Share on email