La technique pour bien poser une toiture selon sa forme

travaux de toiture

L’installation d’une toiture est un travail laborieux qui implique les compétences d’un professionnel qualifié. En effet, il faut comprendre que la pose d’une toiture à deux pentes diffère de la toiture arrondie ou plate. De même, pour la pose d’ardoise qui diffère de la pose de tuiles. Découvrez ci-dessous la technique pour bien poser une toiture selon sa forme.

L’installation d’une toiture de type zinc sur un appentis

Avant toute chose, il faut rappeler que l’installation d’un toit n’est pas une tâche simple. C’est pourquoi il est nécessaire de faire appel à des professionnels du métier pour l’effectuer dans les normes. D’ailleurs, le site https://www.stmconstruct.be/toiture-jodoigne/ est une entreprise experte en installation de toiture. Elle offre le meilleur service de couvreurs à Jodoigne.

Sinon, refaire le toit d’une maison dépend des matériaux, mais également du type de toit. Notamment, s’il s’agit d’un appentis, d’une toiture arrondie ou d’une toiture plate. De plus, l’installation d’une couverture en zinc sur un toit à une seule pente doit respecter certaines conditions afin d’obtenir un rendu esthétique et performant. La longueur du panneau en zinc doit tenir compte de la pente.

Donc, avant l’installation, il est important de vérifier la compatibilité de la couverture en zinc et le type de charpente. Il faut noter que ce matériau est incompatible avec l’acier carbone, le chêne, le plâtre ou le ciment. Ensuite, il faut placer des caissons dans le sens de la pente, faire un voligeage, et poser les tasseaux. Puis il faut mettre les bacs de zinc de bas en haut. Enfin, il ne reste plus qu’à installer les couvre-joints sur les installations existantes.

La pose d’une toiture terrasse

À noter qu’il est tout à fait possible d’exploiter et de transformer un toit plat en toit terrasse. Techniquement, une toiture terrasse est composée d’une structure porteuse, d’isolation thermique et d’un travail d’étanchéité. Afin de garantir les fonctions de protection, de résistance et de perméabilité, chaque étape doit respecter des règles précises d’installation.

Tout d’abord, il faut assembler la structure porteuse en prenant les bonnes mesures et en fixant les solives. Ensuite, on doit appliquer l’enduit afin d’effectuer l’isolation et placer les couches d’isolants. D’ailleurs, il est essentiel de choisir des solutions performantes et d’utiliser une bâche d’étanchéité, du bitume ou une couche d’asphalte. Cela permet d’éviter que l’humidité ne passe à l’intérieur de la maison.

L’installation d’une toiture arrondie

Réputée comme une des toitures les plus tendances sur le marché, la toiture arrondie offre plusieurs avantages sur le plan esthétique. Sa couverture et sa charpente peuvent être réalisées avec différents types de matériaux en métal, en bois massif, en bois lamellé collé et en voile de béton.

Concernant sa pose, la toiture arrondie doit être bien aérée afin de garantir la protection du bâti, la durabilité du toit et le confort sous les combles. Il faut se focaliser sur la ventilation et l’écoulement des eaux pluviales. Il faut poser une chatière de ventilation, des chapeaux de ventilation.

Ces derniers permettent d’empêcher la rentrée de vapeur d’eau, de l’humidité et de toute éventuelle moisissure. Enfin, de même que le toit en pente, l’eau ruisselle sur la toiture arrondie et va être récupérée dans la gouttière. En installant des conduits, l’eau va entourer la tour et se diriger ensuite vers le bas de la maison. Ainsi, l’eau ne stagne pas sur le toit et n’éclabousse pas les murs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *